top of page

Chronique de "Commandant François Chanel" de Pascal Marmet

Dernière mise à jour : 26 sept. 2023




Hello Les P’tits Loups,


Aujourd’hui, je viens vous présenter le dernier roman de Pascal Marmet.

« Commandant François Chanel »





Résumé :


36 quai des Orfèvres, du moins maintenant locataire de la rue Bastion suite au déménagement de la brigade criminelle. Le commandant François Chanel récupère l’affaire d’un de ses collègues, jeune retraité. Une série de meurtres, dont celui d’une riche collectionneuse d’objets occultes africains, Aline Saint Germain de Ray, va mettre à rude épreuve François Chanel et son équipe en sous-effectif.


Un gamin d’à peine 18 ans, Alex Moreau, sans domicile fixe, perdu, naïf, ayant fui sa famille, erre dans la gare du Nord, sa nouvelle maison.

Alex va se retrouver malgré lui au cœur d’une enquête criminelle. À chaque instant de cette enquête très tendue, tout accuse ce pauvre gosse crédule.

Il faudra tout le talent d’un commandant, jazzman à ses heures perdues, pour démêler ce gigantesque sac de nœuds.


Alex est-il réellement coupable ?

Était-il au mauvais endroit au mauvais moment ?

Qui est à l’origine de tous ces meurtres ?

François Chanel pourra-t-il compter sur ses deux nouvelles stagiaires ?


Avis de lecture :


Une fois de plus, l’enquête écrite par Pascal Marmet va vous emporter, vous happer et vous ne pourrez pas la lâcher. Un début chaotique, une affaire enlisée. L’auteur, par sa plume, va vous mettre en immersion complète dans le groupe Cha, toujours avec une grande précision.

Dans cette enquête, Pascal va vous présenter ses personnages. Certains sont très attachants, d’autres machiavéliques, d’autres encore émouvants par leur désarroi.

Pascal va aussi vous immerger dans l’art africain et son côté occulte avec son fond de sorcellerie et de maraboutisme.

Vous allez ressentir toutes les recherches que l’auteur a fait sur cet art aux différentes origines, aux différentes ethnies, qui, chacune, voue un culte très significatif à chaque région, à chaque pays. Bien-sûr, lorsque l’on parle d’art, on parle aussi de contrefaçon, de trafic en tout genre. Pascal a subtilement glissé ce sujet dans son roman.








La plume de l’auteur est telle qu’on arrive à se demander : histoire vraie ou fiction ?

L’être humain est tellement tordu dans ses pensées que cela pourrait être réaliste. Le pari d’une histoire qui paraît réelle est réussi.


Je ne vais pas vous en dire plus, je me connais, je serais capable de tout vous dévoiler.


Note à « Commandant François Chanel » : ⭐⭐⭐⭐⭐/5














12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page