top of page

"Héroïnes" de Danielle Steel la chronique





Hello les P’tits Loups,

 

Je viens vous présenter aujourd’hui un roman historique « Héroïnes » de Danielle Steel.

 







Juin 1938, un grand jour pour la famille Parker. Ellen Parker et sa fille Audrey par ce beau jour d’été sont à la remise de diplôme de l’université navale d’Annapolis, où William Edouard Parker suit fièrement la lignée familiale de son père et son grand père.



William va intégrer les pilotes de US Navy à Pearl Harbor, Audrey l’école d’infirmières afin de s’occuper au mieux de leur mère malade.

Décembre 1941 William va être tué lors de l’attaque japonaise de Pearl Harbor.








Audrey et son amie de promo Lizzie tout juste sorties de l’école d’infirmières vont s’engager dans l’armée américaine pour contribuer à l’effort de guerre. Elles vont faire la connaissance d’Alex filles d’un grand banquier new-yorkais et de Louise, qui se bat depuis toujours contre les préjugés raciaux. Les quatre amies vont se porter volontaire pour être infirmières de l’air. Entre les rires et les larmes des amitiés très fortes vont se créées. Mais la mort rôde et frappe.

 



C’est le titre de ce roman qui m’a attiré. Danielle va me présenter tour à tour ses personnages, la Famille Parker, Lizzie, Alex, Louise puis Prudence Pommery, Emma Ed et bien d’autres, tous plonger dans la seconde guerre mondiale. Sa plume va reprendre les grands moments de cette guerre atroce. L’attaque de Pearl Harbor, les débarquements des troupes alliées et la signature de l’armistice et la défaite allemande. Danielle va évoquer les actes barbares et inhumains de l’armée Allemande.






J’ai beaucoup aimé dont Danielle va me faire voir l’évolution du statut de la femme avant et après-guerre. Avant-guerre les femmes sont réglées comme du papier a musique, femme au foyer elle doit élever ses enfants pendant que les hommes eux travaillent.





La guerre étant, certaine d’entre elles vont prendre la place de leurs maris au front, d’autres vont s’engager dans l’armée vont devenir « Les anges du salut ». Certain de leurs avions ambulance lâchement abattus par les chasseurs de la Luftwaffe.

Ella va aussi aborder le sujet de la ségrégation aux Etats-Unis, l’injustice portée à la population noire, cloisonnée aux quartiers qui leurs sont réservés où rabaisser aux basses besognes par le personnage de louise qui ne soigne que les patients noirs et les prisonniers allemands.



Sa plume va me démontrer la force de vaincre de Louise, de ne jamais rien lâcher lorsqu’elle va mener à bien la mission qui lui avait été confiée et va aller soigner en toute discrétion des membres de la résistance. Mais qui dit Résistance, dit aussi Gestapo qui leur mène la vie rude. Qui va tout faire pour les livrer aux Nazis.

 

Dis-moi qu’elle va tu mettre à ce roman ?

Je vais lui délivrer plus que la médaille du mérite mais un très beau ⭐⭐⭐⭐⭐ /5

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page