top of page

Service Presse Le Lys Bleu édition "Précipice mortel" De Marc Queyrières

Dernière mise à jour : 21 mai 2023


Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, je vous présente le Service Presse de « Précipice mortel » de Marc Queyrières.

Résumé :

Un meurtre presque parfait, Julian Dufrêne, un jeune homme perturbé par la perte de ses parents et de son cadet lors d’un accident de la circulation, va essayer de se reconstruire dans les Alpes. Julian, lors d’une randonnée, se trouve au mauvais endroit, au mauvais moment. Il est le témoin d’un meurtre dont il est accusé, suspect idéal aux yeux des forces de l’ordre. Contre toute attente, une aide inattendue se présente à lui. Océane, jeune gendarme, va se joindre à Julian dans sa quête de vérité. Une piste va les entrainer dans un tourbillon qui les dépassera de la tête et des épaules. 


Avis de lecture.

Marc Queyrières nous emmène dans la beauté des Alpes lors des randonnées de Julian et de sa folle fuite. Les paysages sont bien décris. Nous sentons sa bonne connaissance de la magnifique ville de Lyon. 

Après une longue mise en situation de tous les éléments essentiels du roman, nous entrons dans l’intrigue policière. Les rebondissements sont nombreux, les courses effrénées à travers les montagnes alpines puis dans les traboules lyonnaises et différents quartiers de la ville.


La plume de l’auteur nous présente les personnages que nous allons aimer pour certains. Les lieux sont très bien d’écrits. Du suspense, de l’action, tout ce que l’on recherche dans un policier. Cependant j’ai trouvé les jeux de répétition déstabilisants, est-ce volontaire de la part de l’auteur ? Les changements de la première à la troisième personne selon les lieux sont durs a cerné. Des problèmes de temps : imparfait, plus-que-parfait et présent donnent un souci de chronologie, sans parler d’autres fautes d’orthographe. Des incohérences, il n’a pas de montre, le lendemain matin il a une montre. Au réveil, il met son pull (quand on dort en montagne, on le met avant).


Des problèmes de temps : imparfait, plus-que-parfait (et même présent) donnent un souci de chronologie, sans parler d’autres fautes d’orthographe. Des incohérences, il n’a pas de montre, le lendemain matin il a une montre. Au réveil, il met son pull (quand on dort en montagne, on le met avant). Lors des fuites, une facilité déconcertante à échapper aux forces de l’ordres. Il oublie son PC portable et son téléphone chez lui, d’accord, à un moment, il va dans un cyber café pour consulter ses mails, mais plus tard, comment fait-il pour s’envoyer un mail à lui-même ? Ce qui donne peu de crédibilité à l’histoire. À se demander s’il y a eu une correction, une bêta lecture, un avis extérieur. Ce qui est dommage, car l’histoire pourrait être très bien.

Tous les deux arriveront ils à se découvrir ?

Vont-ils déceler le vrai du faux ?

Réussir ont-ils à surmonter les obstacles se dressant devant eux ?

Pour la réponse à ces questions, je vous laisse découvrir la clef de l’énigme lors de votre lecture.

Note à ce roman ⭐⭐⭐/5

32 vues2 commentaires

2 Comments


Wendy Baqué
Wendy Baqué
May 22, 2023

Sympathique chronique ! 😊 Même si tu as moins apprécié ta lecture (et il y a de quoi, apparemment ! 😅), tu as géré !

Like
Thierry Zipfel
Thierry Zipfel
Aug 20, 2023
Replying to

Je suis surtout rester le plus constructif possible vis a vis de l'auteur 🥴🥴🥴

Like
bottom of page